Jean SAVOYAT

37, rue d'Amsterdam

75 008 Paris
Tel : 01 48 51 11 18

savoyatj@free.fr

 

Jean Savoyat est assuré auprès de la M.A.F. (Mutuelle des Architectes Français)

189, boulevard Malesherbes - 75 856 Paris Cdx 17                 (Police N°77160/S) 

Projets d'architecture interieure


Aménagement d’un appartement à Paris VI°

L'objectif consiste à raccorder 2 appartements superposés dans un immeuble ancien.

Le niveau haut étant logé sous le toit, la conception s'est attachée à optimiser la surface habitable au moyen d'un escalier qui distribue une mezzanine et le logement haut. Le niveau inférieur est valorisé par de nouveaux volumes obtenus en dégageant les combles rachetées aux parties communes de l'immeuble.  

 

Livraison : mai 2019.

Aménagement d’un appartement à Ville d'Avray (92)

Le client souhaite rénover entièrement son 3 pièces.

L'entrée, le séjour et le bureau qui étaient cloisonnés à l'origine sont ouverts afin de fluidifier l'espace (les portes coulissantes permettent toutefois de transformer le bureau en chambre d'appoint).

 

Livraison : mars 2019.

Aménagement d’un appartement à Paris IX°

Le client souhaitait aménager un appartement relié à une galerie située dans le 9° arrondissement de Paris.

La cuisine a été ramenée au centre de l’espace d’exposition qui est désormais devenu un espace de vie.

Le séjour bénéficie des apports lumineux de la verrière zénithale ainsi que du vitrage atelier donnant sur une voie privée.

Une 3° chambre a remplacé la cuisine, 2 salles de bains ont été créées et une pièce au sous sol a été reliée à l’appartement au moyen d’une nouvelle trémie d’escalier.

Les matériaux et meubles sélectionnés par « Habitat et Design » donnent la cohésion et la dernière touche personnelle à l’ensemble : un grand merci à Isabelle Toussaint pour sa contribution sur la conception de la cuisine ainsi que le choix de la décoration.

Habitat et Design  :       https://www.houzz.fr/projects/users/habitatetdesign

 

Livraison juin 2017.

L’idée de créer une extension à une maison qui devenait trop étroite a mûri pendant plusieurs années et a suivi le développement de la famille.

Le point de départ était d’aménager un espace pour chacun des 4 enfants et pour la vie commune.

Le projet a naturellement trouvé son espace sur le long jardin au sud. 

Il s’est matérialisé par une construction en ossature bois de 10,90 x 6,60m prolongeant la maison existante sur toute la largeur du terrain. 

Un beau volume d’une hauteur de 6m permet de multiplier les espaces et les points de vue entre le haut (mezzanine et chambre parentale) et le bas (salon, cuisine ouverte).

Cette extension se tourne vers l’extérieur à travers une baie vitrée à isolation renforcée s’ouvrant largement sur la terrasse puis le jardin.

Un travail sur les transparences a été réalisé pour que l’existant communique avec son extension. Ainsi, l’espace parental garde un lien visuel grâce à une verrière et à un jeu de « Vélux » avec les chambres des enfants au premier et au deuxième étage.

Une fois l’extension terminée, le mur de la maison d’origine a pu être abattu, ce qui a étendu le RDC en liant l’ancien et le contemporain. Dans cette seconde phase de travaux, l’ouverture a permis de remodeler le RDC existant par la création de sanitaires (salle d’eau, WC et lingerie), d’un bureau et d’une entrée.

Côté matériaux, l’aspect environnemental a primé avec une isolation performante en fibre de bois, le « Fermacel » et le bardage bois en Red Cedar.

Côté énergie, une chaudière gaz à condensation alimente le plancher chauffant et l’installation d’une VMC hygroréglable abaisse encore la consommation énergétique.

Ces dispositifs sont relayés par un poêle à bois d’appoint qui vient agrémenter les journées d’hiver…

Une production photovoltaïque est assurée par 17m² de panneaux solaires.



Les clients ont fait l’acquisition du logement mitoyen à leur appartement afin d’occuper la totalité du 5° étage de cet immeuble haussmannien. Pour éviter un déménagement, le chantier s’est donc déroulé en 2 phases, aménageant un appartement, puis l’autre avant de condamner l’une des portes palières et de relier l’ensemble par le percement du mur mitoyen, désormais doté d’une large porte coulissante permettant d’isoler, si nécessaire l’espace TV de la double réception.

Les travaux ont mobilisé l’ensemble des corps de métiers et ont permis de reconvertir les pièces en doublon (cuisine notamment). Ainsi, un dressing et deux bureaux ont pu être aménagés. En profitant de 4 nouvelles pièces, la famille a pu gagner en indépendance parent/ enfant, en capacité de rangement, en qualité d’espaces et en luminosité.

(travaux terminés en mai 2014)


Le maître d’œuvre souhaitait repenser ce vaste appartement avant de s’y installer.

La cuisine, initialement installée en fond d’appartement, comme cela est souvent le cas dans les immeubles haussmanniens a été déplacée afin de devenir une pièce centrale où circulent la vie et la lumière.

Ce nouveau plan a permis d’articuler l’appartement en isolant la partie nocturne (chambres des enfants en bas âge notamment) de la zone diurne.

La cuisine a été équipée d’un faux-plafond suspendu soulignant les corniches périphériques d’origine par un bandeau lumineux.

Les transparences ont été travaillées afin d’amener lumière dans les pièces aveugles et de créée des vues qui traversent les pièces de vie.